Google achève le déploiement de l’index mobile first

Index mobile first Google

Google a annoncé l’achèvement de son projet d’indexation mobile first, qui consiste à explorer et à classer les sites web en fonction de leur version mobile plutôt que de leur version de bureau. Ce projet, lancé en 2016, visait à adapter les résultats de recherche aux besoins des utilisateurs mobiles, qui représentent la majorité du trafic web.

Qu’est-ce que l’index mobile first ?

L’indexation mobile first est un changement de paradigme dans la façon dont Google explore et indexe les sites web. Auparavant, Google utilisait la version de bureau des sites web comme référence pour déterminer leur pertinence et leur qualité. Avec l’index mobile first, Google utilise la version mobile des sites web, qui est souvent plus légère, plus rapide et plus adaptée aux écrans réduits.

L’indexation mobile first ne signifie pas que Google n’explore et n’indexe que les sites web mobiles. Il signifie que Google utilise la version mobile comme point de départ, et qu’il complète avec la version de bureau si nécessaire. L’indexation mobile first ne signifie pas non plus que Google favorise les sites web mobiles dans ses classements. Il signifie que Google évalue les sites web en fonction de leur performance et de leur expérience utilisateur sur les appareils mobiles.

Pourquoi Google a-t-il lancé l’index mobile first ?

Google a lancé l’indexation mobile first pour répondre à l’évolution des comportements des internautes, qui utilisent de plus en plus leurs smartphones et leurs tablettes pour accéder au web. Selon les statistiques de Google, plus de 50 % des requêtes mondiales proviennent d’appareils mobiles. Google veut donc offrir aux utilisateurs mobiles des résultats de recherche pertinents, rapides et adaptés à leurs besoins.

⏩ Lire également  YouTube fixe de nouvelles exigences de balisage pour le contenu généré par l'IA

L’indexation mobile first vise également à encourager les webmasters à optimiser leurs sites web pour les appareils mobiles, en respectant les bonnes pratiques du web design responsive , qui consiste à adapter le contenu et la mise en page d’un site web en fonction de la taille et de l’orientation de l’écran. Google propose plusieurs outils pour aider les webmasters à rendre leurs sites web mobile-friendly , tels que le test d’optimisation mobile , le rapport sur l’ergonomie mobile dans la Search Console , ou encore le label “mobile-friendly” dans les résultats de recherche.

Quelles sont les conséquences de l’achèvement du déploiement de l’index mobile first ?

L’achèvement de l’index mobile first signifie simplement que tous les sites web sont désormais principalement explorés avec le robot d’exploration mobile Googlebot. Google a également annoncé qu’il désactiverait les informations du robot d’indexation de bureau dans la page des paramètres de la Search Console, car elles ne sont plus nécessaires.

Google a précisé qu’il existe un très petit nombre de sites web qui ne fonctionnent pas du tout sur les appareils mobiles, et qui sont principalement dus à des erreurs ou à des blocages empêchant le robot d’exploration mobile d’accéder au contenu. Google a indiqué qu’il continuerait à explorer ces sites web avec son ancien robot d’exploration de bureau pour le moment, et qu’il réévaluerait la liste plusieurs fois par an.

L’achèvement du déploiement de l’index mobile first marque la fin d’une ère pour Google, qui se tourne désormais vers d’autres projets visant à améliorer la qualité et la pertinence de ses résultats de recherche, tels que le passage au protocole HTTPS , l’optimisation des Core Web Vitals, ou encore le déploiement de Page Experience Update, entre autres.

⏩ Lire également  Bard AI : le chatbot vous répond désormais en temps réel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *