Google Bard, le chatbot peut désormais accéder aux services Google (Gmail, Docs, Drive, YouTube et autres)

Google Bard intégré à l'ensemble des services Google

Dans une annonce majeure faite par Google ce 19 septembre, le chatbot Google Bard, en sommeil depuis juillet, a fait son retour avec des améliorations substantielles. Désormais, Google Bard peut se connecter à un éventail de services Google, dont Gmail, Docs, Drive, YouTube, Google Maps et bien d’autres encore. Cette mise à jour intervient après l’introduction du modèle PaLM 2 et marque un tournant dans les capacités de cet agent conversationnel.

Comment fonctionne cette intégration avec les services Google ?

Les nouvelles extensions de Google Bard ouvrent un monde de possibilités pour les utilisateurs. Désormais, il est possible d’accéder à des informations pertinentes depuis divers outils Google en une seule conversation. Par exemple, si vous préparez un voyage au Grand Canyon, vous pouvez demander à Bard de rechercher et d’extraire les informations importantes de Gmail, telles que les dates de disponibilité, de consulter en temps réel les informations sur les vols et les hôtels, d’obtenir un itinéraire détaillé depuis Google Maps jusqu’à l’aéroport, et bien plus encore.

L’intégration de Google Bard aux services Google facilite considérablement la vie des utilisateurs en leur permettant d’obtenir rapidement des informations provenant de sources multiples, sans avoir à jongler entre plusieurs applications ou onglets. Cette fonctionnalité est particulièrement précieuse pour ceux qui dépendent largement des services Google au quotidien.

Vérification des sources : une nouvelle dimension de fiabilité

Lors de son lancement initial, Google Bard avait averti qu’il pouvait parfois se tromper. Pour remédier à cette limitation, Google a ajouté une fonctionnalité de vérification des sources. Désormais, lorsque les utilisateurs reçoivent une réponse de Bard, ils ont la possibilité de vérifier sa précision en appuyant sur le bouton « Vérifier la réponse » (représenté par le logo Google).

Cette fonction double-check permet à Google Bard de rechercher des sources concordantes et contradictoires sur le web en relation avec les informations qu’il a fournies. Les sources qui corroborent la réponse sont mises en évidence en vert, tandis que les sources divergentes sont surlignées en orange. Cette approche transparente vise à renforcer la crédibilité de Google Bard et à permettre aux utilisateurs de faire confiance aux informations qu’il fournit.

Qu’en est-il de la protection de la vie privée pour les utilisateurs avec cette intégration de l’IA ?

Google a tenu à rassurer les utilisateurs concernant la confidentialité de leurs données. Les extensions pour Google Workspace, telles que celles utilisées par Google Bard, ne feront pas usage du contenu de Gmail, Docs et Drive à des fins de publicité ciblée ou pour l’entraînement de modèles. Cela signifie que les informations personnelles restent protégées lorsque vous interagissez avec ce chatbot amélioré.

Relevons que ces nouvelles fonctionnalités sont actuellement disponibles en anglais uniquement. Google n’a pas encore communiqué de calendrier de déploiement pour d’autres langues. Elles devraient permettre à Bard de devenir un outil encore plus puissant et polyvalent. La possibilité de se connecter aux autres produits Google permettra à Bard d’apporter des réponses plus complètes et plus pertinentes, tandis que la vérification des sources devrait aider les utilisateurs à s’assurer de la véracité des informations transmises.

Bien que ces améliorations soient pour le moment limitées à l’anglais, elles laissent présager un avenir passionnant pour Google Bard, rivalisant ainsi avec d’autres chatbots tels que ChatGPT dans le monde de l’IA conversationnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *