L’IA au cœur de Siri : le pari possible d’Apple en 2024

Apple IA

Alors que le monde est déjà conquis par des outils d’intelligence artificielle générative tels que ChatGPT, Apple a été relativement en retrait de cette révolution. Cependant, il semble que la donne soit sur le point de changer, car un rapport récent suggère que Apple s’apprête à intégrer sa propre IA, surnommée Apple GPT, dans un vaste éventail de ses produits et services. 

IA Generative: Une nouvelle ère pour Siri

Le journaliste Mark Gurman, qui a souvent révélé des informations fiables concernant Apple, a révélé dans sa dernière newsletter “Power On” que les dirigeants d’Apple ont pris conscience de l’importance de l’IA dans l’industrie et travaillent activement depuis la fin de l’année dernière pour rattraper leur retard. 

Pour atteindre cet objectif, Apple prévoit d’intégrer l’intelligence artificielle générative dans le large éventail de ses applications existantes. Cette technologie devrait être au cœur de la refonte de Siri, l’assistant vocal emblématique d’Apple. En incorporant en profondeur l’IA génératrice de contenu, Siri pourrait enfin rivaliser sérieusement avec les services concurrents de Google et d’Amazon qui dominent actuellement le marché des assistants vocaux.

Cette mise à jour majeure pourrait révolutionner la manière dont les utilisateurs interagissent avec Siri, en lui permettant de répondre de manière plus naturelle et de générer du contenu de haute qualité d’après les informations de Gurman.

L’expansion de l’IA à travers l’écosystème Apple

Outre Siri, le rapport de Gurman suggère qu’Apple envisage aussi d’intégrer l’IA générative dans d’autres produits et applications. Pages, Keynote, Apple Music et Xcode pourraient tous bénéficier de cette technologie en automatisant la création de contenu, qu’il s’agisse de listes de lecture, de diaporamas ou de code d’application

Cette intégration pourrait également toucher de manière profonde les systèmes d’exploitation d’Apple, notamment iOS 18, améliorant ainsi la façon dont Siri et l’application Messages répondent aux questions et complètent automatiquement les phrases des utilisateurs.

La technologie Ajax au cœur du projet : le modèle de langage d’Apple

Pour alimenter ces innovations, Apple se repose sur un modèle de langage appelé Ajax, testé au sein de son chatbot Apple GPT. Le développement d’Ajax a pris plusieurs années, ce qui suggère qu’Apple pourrait être sur le point de le déployer massivement.

Ce modèle de langage sophistiqué sera au cœur de l’IA générative d’Apple et promet des avancées significatives dans la qualité des réponses fournies par Siri. Ainsi, Siri pourrait offrir des réponses plus riches et plus adaptées aux besoins et aux préférences des utilisateurs.

Les défis de la confidentialité des utilisateurs

Si le projet d’Apple se concrétise, il pourrait représenter un tournant dans l’histoire de l’entreprise et du secteur de l’IA. Apple pourrait ainsi rattraper son retard sur ses rivaux ChatGPT d’OpenAI, de Google Bard ainsi que Llama2 de Meta et se positionner comme un acteur majeur de l’IA générative. Mais ce pari n’est pas sans risque ni sans difficulté.

L’un des défis majeurs auxquels Apple fait face dans cette course à l’IA réside dans son engagement en matière de confidentialité des utilisateurs. Selon Gurman , il y aurait un débat au sein d’Apple sur le choix entre le cloud ou le traitement sur l’appareil pour les fonctionnalités d’IA . 

Le cloud permettrait d’offrir des fonctionnalités plus avancées , mais poserait des problèmes de sécurité et de protection des données . Le traitement sur l’appareil serait plus respectueux de la vie privée , mais il limiterait les capacités de l’IA . Gurman pense qu’Apple pourrait opter pour une approche hybride pour concilier ces impératifs.

Le calendrier incertain de la révolution IA d’Apple

Alors, quand verrons-nous concrètement cette magie de l’IA en action ? Eh bien, rien n’est certain pour le moment. Selon Gurman le nouveau Siri pourrait être prêt d’ici l’année prochaine. Des inquiétudes subsistent concernant la technologie et il faudra probablement plus de temps avant que les fonctionnalités d’IA d’Apple ne soient intégrées à l’ensemble de sa gamme de produits. La philosophie d’Apple en matière de confidentialité des utilisateurs pourrait être l’une des raisons de ce retard.

Il est indéniable qu’Apple recherche par cette nouvelle technologie à rattraper son retard par rapport à ses concurrents en matière d’IA. Les prochaines années seront cruciales pour l’entreprise dirigée par Tim Cook, et il sera fascinant de voir si elle parviendra à réduire cette écart qui la sépare de ses derniers.

Adeline G.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *